Loading...
Pascale GILLE

Pascale GILLE
danseuse, pédagogue

Pascale Gille (1972) danseuse/pédagogue.

Après son Diplôme en danse classique et contemporaine du conservatoire de Grenoble, elle poursuit sa formation au sein d'EDDC (Arnhem), s'inscrit dans le courant de la Post Modern Dance, et se forme aux techniques somatiques.

Rencontre le Contact-improvisation en 96 avec Nancy Stark Smith, Karen Nelson, Patricia Kuypers et mets en place en 2012 un contexte de transmission et de pratique avec le collectif Jam Colors de Crest .

Enseigne la danse improvisée depuis plus de 10 ans et développe une relation intime à la musique improvisée. Danse avec Barre Phillips (contrebasse) et créer des pièces avec le clarinettiste Jacques Foschia .

Collabore avec Lisa Nelson depuis 2001, co-fonde le "Tuning Brussel Band" et s'engage dans l’analyse de pratique du Tuning Score avec Caroline Boillet au sein du projet "Store". Leurs travaux fabriquent des diagrammes qui cartographient les paramètres, phénomènes, modes d'attention et de communication en jeu dans la composition qu'induit le Tuning Score.

Par l’observation et la pratique du mouvement improvisé, elle s’intéresse au rôle des sens pour percevoir et agir, à l'organisation du regard en lien avec la kinesthésie profonde, aux comportements et la façon dont ils soutiennent l’expérience, à l'apprentissage de stratégies pour rediriger les automatismes acquis, à l’activité de se témoigner les un.e.s les autres ce que l'on perçoit de la danse entrain de s’inventer en temps réel . Elle s’implique dans le faire ensemble et dans l’écologie appliques au champ de l'art et cultive un esprit de recherche. Cela l'amène a créer des laboratoires « Friendly », « Score et Improvisation » dont les travaux sont publiés par les revues Contact Quaterly et Contredanse.

Son intérêt pour la scène l'invite à développer un travail de performance telle que  « Wait Watcher » jouant avec l’architecture des musées d’Art Ancien et Moderne de Bruxelles, l’hôpital St Jean de Brugge, le MUHKA d’Anvers et Les Vallons du Villaret. « Paysages Graphiques », piéce qui explore l’immobilité dans un corps vivant et se joue dans différent theatre en Belgique. Et enfin « Mobile » qui questionne le point de vue du spectateur sur une danse intimiste et qui tourne en Europe avec l’aide du ministére Belge. Plus recemment elle rencontre Anna Halprin et Soto Hoffmann. Elle se forme au « Life Art Process » et commence un travail en exterieur, au bord d’une riviérre ou elle vie. La piece « Synthonise » avec le musicien Lionel Garcin vois le jour et se joue au festival PLI en 2016 .

Mère depuis 9 ans elle s’intéresse aux pédagogiques actives (Montesorri, Frenet), se forme à la CNV (communication non violente) et à l’éveil de la conscience par le corps (Awarness Throught the Body). En étroite collaboration avec le plasticien Benoît Carpentier et l’artiste Belge Colline Etienne, elle développe pour les écoles, centres d’arts en Belgique , châteaux de la Drôme , Musi flore, FOL des projets pédagogiques pour les enfants autour du mouvement , de la peinture, de l’éducation à la paix et de la coopération.

Actuellement accueillie au Quai de Pont de Barret, elle rencontre de nouveaux artistes et poursuis sa démarche artistique en commençant de nouvelles collaborations.

  1750 route de Soyans, 26400 Soyans
  09 80 63 33 55 - 06 45 15 74 38
  pascale.gille26@gmail.com
Le Quai - Pont de Barret : 2eb446879cba8b40bd3a3f17a0c9ef80
Le Quai - Pont de Barret : 9a2f103fe55d8b224fb47cfc2a1b42e0
Le Quai - Pont de Barret : 6688d669cdb18d91f22015ce2f12b7e1
Le Quai - Pont de Barret : 01c14a375cfdce1bd3db5719e0b65eb0
Le Quai - Pont de Barret : b068907eb375e08f65a7d3fd0fe184c1
Le Quai - Pont de Barret : e2fd9a417618216680c938f32a895fd4